Articles

cuisine roanne

Vous souhaitez refaire votre cuisine et vous hésitez encore entre l’électroménager intégrable ou encastrable ? Définition, rendu esthétique, intérêts, Aliméo vous donne toutes les informations dont vous avez besoin pour mieux comprendre la différence et cerner vos envies.

Electroménager intégrable ou encastrable

L’électroménager, qu’il s’agisse de four, réfrigérateur, micro-onde, fait beaucoup dans le rendu de votre cuisine. Quelle est alors la différence entre l’électroménager intégrable et encastrable ?

Tout d’abord, les appareils encastrables vont, comme leur nom l’indique, s’encastrer sous un plan de travail ou dans une niche. A l’inverse, les appareils intégrables s’intègrent à la cuisine avec une façade assortie aux autres meubles, et se fondent discrètement dans le décor. D’autres appareils sont en pose libre et peuvent se placer de façon complètement indépendante, comme pour les réfrigérateurs ou les micro-ondes.

Concrètement, quelles différences dans sa cuisine ?

La différence est bien sûr tout d’abord esthétique. La tendance étant aux cuisines épurées, l’électroménager intégrable est donc parfaitement dans les demandes actuelles et permet une bonne harmonisation au sein de sa cuisine. A l’inverse, l’électroménager en pose libre est parfait pour un style industriel.

Cependant, et contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne s’agit pas uniquement d’une différence esthétique. Le côté pratique n’est pas à oublier non plus. Par exemple, un lave-vaisselle intégré recouvert d’une façade de cuisine est plus facile à nettoyer qu’un lave-vaisselle « Inox ». Si tous les éléments de la cuisine possèdent la même façade, l’entretien est donc plus facile et se fait plus rapidement. Autre exemple : la plaque de cuisson intégrée est aussi plus hygiénique car elle évite le bord que l’on trouve entre la cuisinière et le plan de travail.

Envie d’en savoir plus sur l’électroménager de cuisine ? Lisez aussi notre article sur l’électroménager connecté. N’hésitez pas à nous contacter pour toute question concernant votre projet, l’équipe Aliméo vous répond dans les plus brefs délais !

cuisine chauffailles

En 2018, quelles seront les tendances principales pour votre décoration ? Aliméo fait le tour des tendances cuisine pour la nouvelle année !

Les tendances cuisines de l’année

Comme depuis un certain temps, la tendance est aux cuisines ouvertes ou semi-ouvertes, munies d’un îlot. Espace de convivialité, la cuisine accueille les amis et la famille et est ouverte sur le salon, pour agrandir l’espace et apporter un cêté pratique.

D’inspiration scandinave, avec des lignes épurées et du mobilier en bois, le style nouvelle nature amêne les pays nordiques dans nos cuisines. Vous aimez les cuisines sobres et élégantes ? Cette année, les couleurs seront plus denses et plus profondes, pour un rendu simple, épuré et tout de même chaleureux. Le style industriel, quant à lui, était composé à l’origine de couleurs froides, de noir et de gris. Ce style s’est adapté au fur et à mesure des années et associe à présent des couleurs bleu, jaune et rouge au métal ou au bois. Pour une cuisine de type « atelier d’artiste », on trouve des étagêres et des chaises en métal, des tables en bois et des carreaux de ciments.

De quelle couleur habiller votre cuisine ?

Idéale pour agrandir la piêce et l’éclairer, la couleur blanc permet aussi de sublimer les autres couleurs. Elle s’associe particuliêrement avec le bois, pour un effet cocooning qui donne envie de rester dans sa cuisine. A l’inverse, on voit arriver des couleurs plus intenses, comme le jaune, qui amêne dynamisme et modernité à notre cuisine, et des couleurs pastel plus sobres, comme le bleu, le beige, le gris, le vert, qui amênent de la douceur.

En somme, c’est la sobriété qui rêgne dans nos cuisines, avec une touche de chaleur, apportée par les couleurs et les motifs discrets.

Des envies spécifiques ? Aliméo se déplace chez vous et mêne avec vous votre projet ! N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations…

cuisine Pouilly sous Charlieu

Lors de l’élaboration de votre projet cuisine, l’éclairage joue un rôle capital. Indispensable pour créer une ambiance chaleureuse, l’éclairage a un aspect fonctionnel ET décoratif. Il est essentiel de bien choisir son éclairage. Par exemple, un jeu de plusieurs suspensions au dessus d’un plan de travail aura un bel effet dans une cuisine ouverte. A l’inverse, une suspension centrale aura davantage sa place dans une cuisine fermée.

L’éclairage de votre cuisine : les 5 erreurs à éviter

  • Oublier le côté fonctionnel : il est très important d’éclairer les zones stratégiques de votre cuisine (plans de travail, plaques de cuisson…) afin de s’assurer un confort visuel. Pour cela, optez pour des éclairages localisés sur ces zones et une lumiêre homogêne pour les meubles hauts.
  • Négliger le côté décoratif : la luminosité est essentielle pour créer une atmosphère chaleureuse et les possibilités sont multiples. Jeu d’appliques, suspensions, lustres, éclairage intégré, lampe de table, barrettes LED… Côté déco, mixer plusieurs sources de lumière donne un rendu très esthétique.
  • Trop éclairer sa cuisine : le risque est de perdre tout le charme d’une belle cuisine. Il est essentiel de combiner les différents types d’éclairage qui existent (luminaires directs, indirects, radiants, focaux…).
  • Sous-éclairer sa cuisine : il vaut mieux éviter la lumière provenant d’un seul point lumineux, par exemple un néon. L’éclairage général permet d’éclairer l’ensemble de la cuisine sans zone d’ombre (plafonnier déco comportant plusieurs spots, globe, réflecteurs LED encastrés au plafond…).
  • Opter pour une mauvaise température de couleur : la température de couleur se mesure en degrés Kelvin. L’éclairage général nécessite un « blanc chaud », et l’éclairage fonctionnel un « blanc neutre ». Pour une atmosphère plus cosy, une lumière jaune et chaleureuse est à privilégier. A l’inverse, pour un rendu plus moderne, il vaut mieux opter pour une lumière blanche.

Pour votre cuisine sur mesure, Aliméo s’occupe de mettre votre installation en valeur grâce à un éclairage adapté. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations sur nos cuisines.

Cuisine La Clayette

Vous souhaitez faire de votre cuisine un véritable lieu de convivialité ? Aliméo vous donne tous ses conseils pour bien penser l’aménagement de votre cuisine.

Bien choisir l’agencement de sa cuisine

Vous pouvez opter pour une cuisine en « i »: tous les plans de travail et les éléments de la cuisine sont disposés le long du même mur.

La cuisine en parallèle présente tous les éléments de votre cuisine disposés sur deux murs parallèle. Nous disposons généralement les éléments chauds (four, hotte, etc) d’un cêté, et les éléments froids (réfrigérateur, plans de travail…) de l’autre.

La cuisine en « L », elle, permet d’optimiser de la place et de disposer une table dans votre cuisine.

La cuisine en « U » est un modèle très complet, qui permet d’être à plusieurs dans la pièce pour cuisiner.

Enfin, la cuisine en îlot, permet d’ajouter un plan de travail supplémentaire à sa cuisine, où l’on dispose généralement les plaques de cuissons, ce qui libère les éléments posés contre les murs. De plus, l’îlot permet d’apporter une touche de modernité à votre cuisine.

Les détails à ne pas oublier

Le design de votre cuisine doit être couplé à son côté pratique. Ne négligez pas la redistribution de vos prises de courant, l’adaptation de votre réseau d’alimentation d’eau… L’éclairage est également un élément important à prendre en compte : s’il est bien travaillé, il permet de mettre parfaitement en valeur le design de votre cuisine !

Avoir une cuisine design et pratique relève d’un long projet pour lequel nous serons ravis de vous accompagner ! Aliméo SARL installe votre cuisine à Paray-Le-Monial, Roanne, Charlieu, Chauffailles, Pouilly-Sous-Charlieu…

N’hésitez pas à faire appel à nous pour vous conseiller ! Nous nous déplaçons sur place et discutons avec vous de votre projet.

cuisiniste Chauffailles

Connaissez-vous le principe du four ou du réfrigérateur connecté ? Aliméo vous explique tout.

L’électroménager connecté, comment ça fonctionne ?

Depuis les années 2000, l’électroménager connecté fait son apparition petit à petit. Le principe est de connecter ses appareils à Internet par le Wi-Fi afin de pouvoir interagir avec ceux-ci, notamment par le biais de son smartphone. Illustration en deux exemples :

  • Le frigo

On peut grâce à ce procédé avoir des informations sur l’état des aliments et le stock de courses à l’intérieur de son frigo, consulter des recettes et écrire sa liste de courses en se basant sur les courses présentes dans le frigo. Les frigos ne fonctionnent pas tous de la même façon : certains sont équipés de caméras et de scans, d’autres nécessitent d’entrer à la main le contenu de celui-ci. Mais le plus intéressant dans ce système est le concept suivant : il est possible d’avoir accès au contenu de son frigo sur son smartphone lorsque l’on est en train de faire les courses en magasin.

Les frigos connectés permettent également de faire des économies d’énergie : il est possible de contrôler la température en temps réel et donc de réduire sa consommation énergétique. Certains frigos permettent aussi d’écouter de la musique ou de regarder la télévision dans sa cuisine.

  • Le four

Le four connecté possède lui aussi plusieurs fonctionnalités qui permettent de se simplifier la vie. L’objectif est bien entendu d’arriver à une cuisson parfaite, mais également de simplifier le quotidien des utilisateurs. Le four détecte grâce au taux d’humidité lorsque la cuisson est terminée et s’arrête automatiquement. Il fonctionne également par le biais d’un smartphone : il est donc possible de mettre en marche et d’arrêter son four à distance, mais également d’ajuster la température, que l’on soit ou non dans sa cuisine. Idéal par exemple, pour faire préchauffer son four quelques minutes avant d’arriver chez soi !

Les fours connectés proposent aussi des fonctionnalités supplémentaires : chauffage intelligent, jet de vapeur, air pulsé 4D…

L’électroménager connecté se développe de plus en plus pour simplifier le quotidien de ses utilisateurs. Et vous, vous êtes tenté ?

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations !

cuisiniste Chauffailles

A la recherche d’une cuisine moderne avec une touche d’originalité ? Nous vous proposons une solution pratique, esthétique et originale : la hotte intégrée à votre plaque de cuisson.

La hotte intégrée : tous les avantages

Installation indispensable dans toute cuisine, la hotte se modernise avec ce concept inhabituel : intégrée dans votre plaque de cuisson, celle-ci permet d’ajouter une touche d’originalité et de nouveauté à votre intérieur.

La hotte intégrée permet surtout de libérer de l’espace. De plus, elle est facile d’utilisation, présente un design indiscutable et est pratique et efficace.

Le moteur ventilateur de la hotte étant intégré lui aussi à la table de cuisson, la nuisance sonore de la hotte est donc largement limitée. Disposée à la hauteur des poêles et casseroles, la hotte aspire directement les vapeurs et dégage la visibilité.

Tactile, elle permet également plus de créativité dans l’agencement de sa cuisine. Enfin, la hotte intégrée est relativement simple à nettoyer. Certaines pièces peuvent également se retirer facilement de la plaque et se laver directement au lave-vaisselle.

Le petit plus : la hotte intégrée se met en marche automatiquement lorsque l’on allume la plaque de cuisson !

Dans quels cas utiliser une hotte intégrée ?

La hotte intégrée est conçue pour s’intégrer parfaitement aux tables de cuisson situées en îlots et plus particulièrement pour les cuisines avec une importante hauteur sous plafond.

Egalement facile à installer et permettant un gain de place considérable, elle a sa place dans les petites cuisines. Elle permet alors de ne pas encombrer l’espace et de pouvoir cuisiner plus librement.

Laissant également un espace de rangement profitable sous la table de cuisson, il est alors possible d’y ranger poêles et casseroles. Idéal pour les petits appartements où l’on manque d’espace ou pour les personnes préférant avoir leurs ustensiles à portée de main !

Pour plus d’informations sur nos hottes intégrées, contactez-nous.

cuisiniste Chauffailles

Ces derniers temps, le développement durable est de plus en plus pris en compte et nombreuses sont les personnes prenant à coeur ce combat au quotidien.

Cette tendance se retrouve jusque dans la décoration intérieure : le mur végétal fait son apparition dans nos cuisines, salons et salles de bain.

Le mur végétal : tendance et santé

Pour ajouter un peu de verdure à un appartement ou à une maison sans jardin, le mur végétal s’impose comme le parfait compromis. Solution écologique, moderne et relaxante, le mur végétal a de nombreuses vertus.

Améliorant la qualité de l’air et jouant sur le bien-être personnel, la végétation a également des effets non négligeables sur le microclimat de la pièce. Elle apporte fraîcheur et relaxation.

Le mur végétal se présente comme un espace de pelouse ou de plantes, à la différence que celui-ci est vertical et non horizontal.

Le mur végétal s’associe parfaitement à une décoration naturelle, à installer dans sa cuisine pour un espace original et accueillant, ou dans sa salle de bain pour un moment de bien-être et de détente.

Comment mettre en place un mur végétal ?

Le mur végétal se base sur un cadre en bois, parfois accompagné d’une grille métallique. On y insère ensuite la végétation : plantes de petites tailles, légumes, il peut s’agir d’un jardin à part entière. On utilise alors un substrat pour retenir l’eau, des terreaux avec du compost ou de l’engrais. On peut également faire le choix d’installer des plantes odorantes, comme le romarin, par exemple, pour contribuer à parfumer la pièce.

Le cadre s’accroche ensuite à un mur, et donne à la pièce une atmosphère relaxante, apportant un peu de nature à l’intérieur. Certains jardins verticaux, qui prennent davantage de place, sont irrigués avec un système plus important de façon automatique.

Ce qu’il faut savoir avant d’installer son mur végétal

Il est important de savoir que toute plante a besoin de lumière. Un appartement lumineux est plus propice à recevoir un mur végétal. Il est parfois nécessaire de rajouter des lampes à proximité du mur végétal. Il faut également prendre en compte l’altitude et la température en fonction des plantes que l’on souhaite installer.